Magix News

vendredi 21 février 2020

Echec pour la Saison 8, la fin de Winx Club ?


Le mois dernier, la société italienne RAINBOW fêtait les 16 ans de Winx Club. 

Lancée en 2004, la série d'animation diffusée dans plus de 130 pays a rencontrée un fort succès. Depuis, c'est pas pas moins de 8 saisons, 3 films d'animation CGI, 4 téléfilms, 2 spin-off et plusieurs show musical qui ont été produits. Une série inédite en Live Action s'ajoutera à la liste en 2020 sur Netflix. Les multiples produits dérivés ont fortement aidé à placer la licence parmi les meilleures dans son domaine durant plusieurs années. Il est même arrivé que les poupées Winx se classent 2ème après Barbie (Mattel), rien que ça ! Les chiffres parlent d'eux-même : des pics d'audience de 720 000 téléspectateurs en France, la série est suivie, en moyenne, par plus de 500 000 enfants chaque matin. Bref, un succès "fée-noménal". 


Ce qui plait

Des personnages principalement féminins qui plaisent aux filles mais aussi aux garçons (il s'est révélé que pas moins de la moitié du public sont des garçons). Sexy, intelligentes et fortes, les Winx sont des fées-modernes plutôt girly qui combattent le mal accompagnées de leurs amis les Spécialistes, des magiciens guerriers. Une quête d'identité mystérieuse qui prendra place sur les 3 premières saisons et qui se conclue par un premier film en 3D. Des scènes de combats, des missions à travers les différents mondes, des scènes de transformations et bien entendu de superbes chansons qui viennent rythmer le tout. 

Une réinvention

Ces dernières années, après que les 4 premières saisons et les 2 premiers longs-métrages prévus initialement soient sortis, RAINBOW n'a cessé d'essayer de se réinventer et d'expérimenter. Les Winx sont partout et ont même eu un parc à thème à Rome durant 10 ans (fermé cette année). Une collaboration inédite voit le jour et permet une relance aux Etats-Unis. La chaîne Nickelodeon co-produit les saisons 5 et 6 mêlant 2D flash et 3D CGI. Malheureusement, malgré une énorme campagne promotionnelle, un casting de stars pour le doublage (Ariana Grande, Elizabeth Gillies, Molly Quinn, Keke Palmer...) et une diffusion se faisant de plus en plus maigre, la licence commence à s'essouffler. En 2015, RAINBOW reprend les rênes solo pour une septième saison. En Europe, les fans continuent de répondre présents malgré une certaine deception qui se fait ressentir : des saisons qui ne se suivent plus, histoires de plus en plus enfantines, des changements illogiques, des produits dérivés de moins en moins qualitatifs mais plus chers... Puis vint le spin-off "World of Winx" en 2016, première collaboration avec Netflix. Nouveaux designs et nouvelles intrigues se disant "plus matures". Les fans suivent et sont conquis mais la série se voit malheureusement annulée après seulement 26 épisodes.

Un pari risqué

Pour tenter de sauver les Winx, RAINBOW et la chaîne co-productrice italienne Rai-Yoyo décident de prendre le risque de délaisser les fans de la première heure pour tenter de séduire une nouvelle cible beaucoup plus jeune que celle de l'époque de la première saison. De ce fait, les dessinateurs et animateurs ont totalement revu l''apparence des personnages de la série. Une saison 8 voit le jour en 2019 avec un tout nouveau character design et une nouvelle intrigue plus simpliste. Les scénaristes vont même jusqu'à prendre des libertés en changeant le passé d'un des personnages principal. La goûte de trop... Par ailleurs, beaucoup de pays (dont la France) n'ont toujours pas diffusé les nouveaux épisodes. On peut donc malheureusement constater un échec cuisant.



Une vague de nostalgie

Sur les réseaux sociaux, la communauté de fans qui s'est pourtant habituellement toujours montrée soudée est désormais partagée : D'un côté, ceux qui soutiennent les décisions de RAINBOW sans broncher, de l'autre ceux qui ressentent une profonde vague de nostalgie et qui n'hésitent pas à clamer haut et fort "c'était mieux avant !". 

Depuis plusieurs semaines, nous avons pu remarquer que les comptes officiels @winxclub s'étaient arrêtés de promouvoir la saison 8 au profit de publications centrées sur les premières saisons. Serait-ce un signe ? RAINBOW aurait enfin compris les attentes de leur public ? Les fans s'interrogent... En attendant, les 6 premiers épisodes de FATE: THE WINX SAGA (la série en Live Action avec de vrais acteurs) prévus pour cette année sur la plateforme Netflix devrait suffire à faire oublier quelque temps la suite de la série animée. 



Ne manquez pas les prochaines infos sur Winx Club France ! ;-) 

Instagram /  Twitter  /  Facebook  


Romu Magic

Aucun commentaire:

Publier un commentaire