Toute l'actualité de la série, des films, des produits dérivés et bien plus encore par Romu Magic ! 

Magix News

lundi 1 mars 2010

Les Winx dans la Presse : L’invasion des poupées Winx

Article de Mars 2010 par www.francesoir.fr


Hautes comme trois pommes, elles ont conquis le cœur des petites filles à coups de sortilèges. Les lolitas de la télé sont les nouvelles poupées à la mode. Explications.

Elles s’appellent Bloom, Stella, Flora, Musa, Tecna, Layla et forment le Winx Club. Ces petites fées espiègles, idoles des fillettes, ont envahi les rayons des magasins de jouets depuis 2004, faisant même de l’ombre à Barbie. A l’origine, les Winx sont les héroïnes d’une série télévisée italienne créée par Iginio Straffi et diffusée pour la première fois le 28 janvier 2004 sur la chaîne Rai Due. Toutes sorties d’un monde fantaisiste, elles sont les amazones des temps modernes, telles des petites sœurs de Sailor Moon – dessin animé japonais des années 1990. Dotées de pouvoirs surnaturels, elles combattent les méchants avec des sortilèges en tout genre. De fait, les petites filles veulent leur ressembler. Les 104 épisodes de cette saga ont été diffusés sur plus de 150 chaînes dans le monde et les six copines ont évidemment conquis le cœur des jeunes Françaises.

Un business alléchant

Stars des audiences, les Winx sont des personnages très rentables. Lors de la dernière diffusion de la saison 4, aux dernières vacances de la Toussaint, dans Toowan sur France 3, le jeune public était au rendez-vous. Atteignant des pics d’audience de 720.000 téléspectateurs, la série a été suivie, en moyenne, par plus de 500.000 enfants chaque matin. La cible est jeune : 25 % de part de marché sur les 4-10 ans et 29 % sur les 11-14 ans. De fait, les Winx font partie des programmes phares de l’offre jeunesse. Un spin-off entre les petites fées et leurs animaux de compagnie intitulé Popixies est même prévu sur France Télévisions pour la rentrée 2010. L’engouement des enfants face à ces personnages emblématiques fait le bonheur des adultes. Porté sur grand écran par son créateur le 2 avril 2008, Winx club le secret du royaume perdu a réuni, en trois semaines 350.967 fans en salles.
Plus qu’un dessin animé, le Winx Club est aujourd’hui un business à part entière. Pour preuve, la multitude de produits dérivés estampillés « Winx » : poupées, accessoires, gadgets, téléphones portables, produits high-tech… Du côté du merchandising, les bénéfices s’estiment en milliards d’euros. Certains ont flairé la bonne affaire, et le monde de l’édition n’a pas laissé sa part du gâteau. Editées chez Hachette jeunesse dans la collection « rose », les aventures des petites lolitas ont été romancées en 31 ouvrages qui se sont vendus, depuis mai 2004, à plus de 3.600.000 exemplaires. Les Winx ont donc une belle vie devant elle.

Les fées chaussent les patins

Trente patineurs investissent pendant trois jours la glace de Paris Bercy pour faire vivre sur scène les aventures des Winx. Après le succès de la tournée marathon (2005-2006-2007) du spectacle de danse Winx Power Show – plus de 200.000 spectateurs en 233 représentations dans 57 villes –, le Music Arts & Show (le plus grand centre européen de formation aux arts du spectacle) a décidé de transposer le spectacle sur glace. Winx on Ice qui a déjà tourné en Italie, dans neuf villes a conquis 200.000 fans en 2008. Immersion totale dans un univers rose bonbon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire